Les syndicats d’El Al, Arkia et Israir cesseront tous les vols dimanche, à moins que le gouvernement ne gèle son intention de confirmer l’accord de ciel ouvert lors de la réunion du cabinet, et décide d’ouvrir des négociations avec les représentants des transporteurs sur la question.

israir

En mars 2012, Israël et l’Union européenne ont signé un accord « Ciel ouvert » visant, comme son nom l’indique, à ouvrir le ciel aérien  aux autres compagnies aériennes. Conformément à cet accord, les compagnies aériennes de l’Union européenne vont exploiter des vols directs vers Israël à partir de n’importe où dans le monde et les transporteurs israéliens pourront également voler vers les aéroports de l’UE, ce qui contribuera à réduire les coûts des billets d’avion pour tous les voyageurs. C’est franchement une bonne nouvelle pour tous ceux comme vous et moi qui ne supportons plus de voyager vers la France ou vers Israël à des prix prohibitifs.

Les syndicats des transporteurs aériens (El Al, Arkia et Israir) ne l’entendent pas ainsi et arguent que cette déréglementation entraînera des licenciements massifs.  » Cette grève est vitale pour l’avenir des compagnies aériennes israéliennes », a déclaré la Histadrout (Fédération générale du travail en Israël) jeudi. « L’Etat doit faire preuve de responsabilité nationale et ajuster le plan afin qu’il ne pénalise  pas les compagnies aériennes israéliennes, » a-il ajouté.

« Nous exigeons que toutes les promesses qui nous ont été faites avant la signature du contrat, à savoir la délivrance de créneaux horaires clés dans les aéroports européens, de partage de code avec des compagnies étrangères, qui ont été bloquées, et ainsi de suite, tout doit être mis en œuvre dans son intégralité. Sinon, nous ne volerons plus « .

«L’accord dans sa forme actuelle va détruire l’aviation israélienne et va coûter des dizaines de milliers d’emplois « .

Le syndicat a prévenu que le personnel des compagnies El Al et Arkia, ainsi qu’Israir, cesserait de travail à 05h00 (0200 GMT) dimanche, mais n’a pas dit pour  combien de temps.

Jeremy Gozlan pour Tel-Avivre-

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here