Le département de Français de l’université de Tel Aviv

organise un cycle de conférences sur

les Grandes Dames de la Littérature Française

 3137-simone-de-beauvoir

Les conférences ont lieu les jeudis de 18h15 à 19h45

Auditorium 001, Bâtiment Web, Université de Tel-Aviv

 

Organisé par le Prof. Michèle Kahan directrice du département de Français de l’Université de Tel-Aviv, le cycle de conférences sur les grandes écrivaines françaises depuis Marguerite de Navarre, sœur du roi François Premier à la Renaissance, jusqu’à Marie N’Diaye auteure contemporaine, répond à la curiosité des lecteurs et des lectrices israéliens qui découvrent avec plaisir les œuvres traduites du français à l’hébreu tout en éprouvant un sentiment de frustration lié à un manque de connaissance du contexte historique, culturel et idéologique au sein duquel ces œuvres ont vu le jour.

Ces conférences intéressent également les francophones passionné(e)s de littérature qui comprennent l’hébreu. Elles enrichissent leur savoir tout en ouvrant une fenêtre aux lectures d’œuvres de figures féminines exceptionnelles traduites en hébreu, des lectures qui s’articulent inévitablement sur la réalité israélienne

Pourquoi une princesse, sœur d’un des plus grands rois de France, s’engage-t-elle dans une écriture littéraire dont les aspects subversifs n’échappent pas au lecteur attentif? Nadine Kuperty Tsur, professeur à l’université de Tel-Aviv, spécialiste du 16e siècle français découvre les coulisses politiques et religieuses d’une écriture féministe avant l’heure

Qui était la Marquise de Sévigné et comment les nombreuses lettres qu’elle écrivait à sa fille bienaimée, Marguerite-Françoise, qui vivait bien loin de Paris, sont-elles devenues un chef-d’œuvre littéraire? Nir Ratzkovsky, traducteur et écrivain, a choisi d’écrire une biographie fictionnelle autour de cette correspondance dont il a traduit une partie. C’est à  partir de ce glissement du travail de traduction à la création littéraire, qu’il racontera l’histoire d’une mondaine parisienne aristocrate vivant au 17e siècle.

L’écrivaine israélienne Ronit Matalon dont les affinités sélectives avec la langue et la culture françaises sont bien connues, choisit de présenter Colette, femme atypique et multiple, écrivain, journaliste et comédienne, et parlera sans doute de la toute récente traduction de son roman Chéri

Les mystères et les paradoxes de la vie de Simone de Beauvoir rendent un peu opaques les engagements philosophiques et féministes qui l’ont rendu célèbre. Son essai Le Deuxième sexe est devenu le livre de chevet de millions de femmes. Comment a-t-il pu transformer la vie de certaines? La comédienne Yaël Abecassis s’engage à répondre à cette question.

Le destin tourmenté de la grande philosophe juive agnostique Simone Weil, le parcours inouï de Marguerite Yourcenar, première femme élue à l’Académie Française, les tribulations politiques et littéraires de Marguerite Duras, soulèvent mille questions sur ces femmes passionnantes, talentueuses qui ont posé une marque indélébile non seulement sur l’histoire de la littérature et de la pensée française, mais aussi sur une manière d’être, d’écrire et de penser puisant à la source d’une longue tradition culturelle française.

Aussi, n’est-il pas étonnant de rencontrer en la personne de Françoise Sagan, l’élégance nonchalante de la « Mademoiselle Chanel de la littérature » avec un engagement politique anticolonialiste lors de la guerre d’Algérie

Comme clôture (toute momentanée) de ce parcours passionnant, la dernière conférence du cycle présente l’œuvre de Marie N’Diaye qui publie son premier roman à l’âge de 17ans.  Ecrivaine contemporaine, Marie N’Diaye mélange sorcellerie et réalisme pour raconter l’histoire des femmes d’aujourd’hui.

Programme des conférences (en hebreu)dames

 28.02.2013 : 

Erotisme et Religion dans l’Heptaméron de Marguerite de Navarre

Prof. Nadine Kuperty Tsur, Université de Tel-Aviv

07.03.2013

– La Marquise qui écrivait un chef-d’œuvre sans le savoir: les lettres de Madame de Sévigné.

L’écrivain et le traducteur Nir Ratzkovsky

04.04.2013

–Sauvage et tendre: d’un féminisme tortueux dans les œuvres de Colette

par l’écrivaine Ronit Matalon

11.04.2013

Réussite, Oubli et redécouverte: la valise d’Irène Nemirovsky

L’écrivain et le traducteur Nir Ratzkovsky

18.04.2013

Close up: Simone de Beauvoir, écriture intime, écriture féminine

par la comédienne Yaël Abecassis –

25.04.2013

Aller jusqu’au bout: activisme, philosophie et mysticisme chez Simone Weil

Dr. Eran Dorfman, Université de Tel-Aviv–

02.05.2013

De l’exclusion à l’ovation: Marguerite Yourcenar, une première femme de l’Académie

Dr. Aviv Amit, Université de Tel-Aviv –  française.

09.05.2013

Marguerite Duras, écrivaine et scénariste: Hiroshima mon amour

Prof Mihal Friedman, Université de Tel-Aviv

.23.05.2013

Succès, maturité, frustration et chute: « les petites histoires » de Françoise Sagan

par la journaliste Gaby Levine

30.05.2013

 Sorcières et Femmes d’intérieur: femme à la recherche d’un sens, dans l’œuvre de Marie NDyaie.

Prof. Michèle Kahan, Université de Tel-Aviv –

Le prix du cycle de conférences: 500 shekels

Parking gratuit à l’intérieur du campus de l’Université.

Pour toute information et inscription, contactez le secrétariat du département de français ou laissez vos coordonnées sur le répondeur: 03-6409786

 Cette initiative est soutenu par la Fondation France Israël

Print Friendly, PDF & Email