La police israélienne a transféré les pièces du dossier aux autorités françaises.

La famille de Lee Zeitouni et ses amis se sont démenés  pour obtenir des autorités françaises qu’elles extradent les suspects vers Israël, mais ils n’ont pas pu avoir gain de cause puisque la France n’a pas d’accord d’extradition de ses ressortissants avec Israël. Il y a quelques mois, ils ont déposé une plainte officielle auprès de la police française.

Cela fait maintenant un an que les auteurs présumés, Claude Khayat et Eric Robic n’ont, non seulement pas été extradés, mais toujours pas inculpés!

Yohanan Danino, commissaire de police a décidé de remettre aux  autorités françaises toutes les pièces recueillies lors des investigations dans l’enquête de l’accident  qui a tué la jeune femme israélienne, Lee Zeitouni.

En effet, la semaine dernière, Danino et le chef  de la police Yoav Segalovich ont rendu visite à leurs homologues parisiens et leur ont présenté les pièces du dossier, a rapporté lundi le quotidien Yedioth Ahronoth.

Les fonctionnaires de police israéliens ont estimé que les suspects ne seront pas remis à Israël, et ont donc exprimé l’espoir que ce versement des pièces au dossier  permettra aux autorités françaises de les inculper.

 

Jeremy Gozlan-Tel-Avivre-

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email