Le permis de conduire

Comment obtient on un permis de conduire israélien lorsqu on est déjà titulaire d’un permis français?

La première chose à faire

Un nouvel immigrant, un touriste, un résident temporaire peuvent conduire en Israël avec un permis étranger valide dès le jour de leur arrivée en Israël et ce pour une durée d’un an.

La démarche pour obtenir le permis israélien si vous ayez votre permis français en mains et si vous habitez Tel-Aviv est la suivante :

La première chose à faire est de se rendre chez l’opticien. Nous nous sommes allés chez  SHAKOOF qui se trouve à l’étage -1 dans le Dizengoff center (entrée à coté de Rolladin) si vous habitez Tel-Aviv ou si vous habitez loin renseignez vous sur le magasin d’optique le plus près de chez vous.
L’opticien vous fera une photo puis remplira un formulaire vert.
Au même endroit, vous ferez un un examen de la vue (environ 40 shekels).
Prenez ensuite RDV chez un médecin pour passer un examen médical (environ 90 NIS et ce n’est pas pris en charge par la Koupat Holim).
Si vous avez des problèmes médicaux, les papiers peuvent être bloqués jusqu’à ce que les médecins aient évalué votre cas.

Une fois le papier vert signé par le médecin, il faut vous rendre au bureau du « Misrad Ha’reshouy » et y faire valider ce formulaire. Pour Tel-Aviv les plus proches sont :

Misrad HaRishoui Holon

Misrad HaRishoui Bnei-Brak

Pour cela il faut apporter: Téoudat Zeout, Téoudat olé et le permis de conduire français.

Une fois les formalités accomplies, un moniteur de conduite est souvent sur place et vous prendra en charge pour un cours de conduite et passer l’examen dans la foulée. Le coût de chaque leçon est d’environ 90 shekels, pour 40 minutes. Pour se présenter à l’examen, l’élève doit louer la voiture de son enseignant. Encore de 180 à 250 shekels à débourser.

Avant l’examen, il faut payer à la poste un impôt sur un formulaire fournis par le moniteur. Il vous en coûtera 65 shekels et ensuite, vous pouvez vous présenter à l’examen. Il est fondamental de trouver un professeur francophone si vous n’êtes pas très sûr de vous en hébreu.

Si vous échouez à l’examen pratique, on vous donne une seconde chance de vous présenter. Par contre, si vous échouez à nouveau, vous serez obligé de passer aussi l’examen théorique.
Cet examen est le même pour tous (30 questions sous forme de QCM). Vous pouvez le passer en français, il y a d’ailleurs des manuels en français. Ce sont encore 113 shekels à payer au bureau de poste. Si vous passez votre permis pour la 1ere fois, contrairement à si vous le renouvelez, vous devrez prendre au moins 28 leçons de conduite.

Si en arrivant en Israël votre permis est périmé, il faut effectuer toutes les démarches dès le début, bien que dans ce cas, les 28 leçons ne soient pas obligatoires.

Si vous échouez à l’examen théorique vous ne pouvez pas vous présenter à l’examen pratique. Les deux examens peuvent être passés autant de fois que nécessaire. L’examen théorique est valide pendant deux ans. Pendant cette période vous devez passer la partie pratique.

Une fois réussi l’examen pratique, le moniteur envoie à votre domicile un permis temporaire qui, une fois validé au bureau de poste, vous servira jusqu’à’ à ce que vous receviez le permis définitif par courrier. Le permis est à renouveler tous les 5 ans et le coût est de 300 shekels.

Ces procédures et coûts sont en vigueur à ce jour. Mais, comme tout dans ce pays, elles peuvent varier.

Print Friendly