Le Vieux Jaffa

Le vieux Jaffa est un lieu de visite incontournable de Tel-Aviv, les deux localités ont fusionné en 1950 pour former Tel-Aviv-Yafo
La ville de Jaffa est depuis des milliers d’années la porte d’entrée de la terre d’Israël.
On parle souvent de Jaffa comme du plus vieux port du monde. Si son activité commerciale a toujours été intense, c’est aujourd’hui une marina pittoresque pour les pêcheurs locaux et les propriétaires de bateaux de plaisance.
La cité antique au-dessus du port a connu une histoire riche et violente de conquêtes et de reconquêtes, de destructions et de reconstructions. Le port est mentionné dans l’Ancien et le Nouveau Testament, et a été utilisé par le roi Salomon pour importer des cèdres de Tyr afin de construire le Premier Temple.
A partir de la moitié du XIXe siècle jusqu’à la conquête britannique en 1917, la ville était un centre prospère de l’Empire ottoman. Sa population de musulmans, de chrétiens et de juifs, employés dans le commerce, les banques, la pêche et l’industrie, a grossi jusqu’au surpeuplement au début du XXe siècle.
A la fin du XIXe siècle jusqu’en 1920, Jaffa était le quartier général du mouvement sioniste moderne en Eretz Israël. Durant le soulèvement arabe de 1936-1939, plusieurs émeutes ont éclaté à Jaffa. La plupart des entreprises britanniques et juives ont alors déménagé à Tel-Aviv.
Jaffa est un lieu atypique par ses rues, ses magnifiques bâtiment de pierre, ses allées fleuries, son port de pêche, ses quartiers d’artistes avec ses nombreux cafés, bars, restaurants et boutiques. Jaffa recèle aussi d’anciennes églises qui font partie des plus beaux monuments israéliens et continuent d’ouvrir leurs portes aux visiteurs.
Jaffa ressemble a certains quartiers de Jérusalem ; déambulez le long des petites allées aux larges marches pour arriver place de l’horloge. Au centre de cette place se trouve la tour de l’horloge construite par le sultan turc Abed-el-Hamid en 1906. Cette place est généralement le point de départ touristique de Jaffa.
A l’est, près de la place de l’horloge, vous trouverez le marché aux puces, autre lieu incontournable .
Continuez votre balade à travers les ruelles de la ville bordées d’immeubles anciens au passé historique lourd, immeubles qui n’ont rien perdu de leur charme malgré les ravalements et rénovations.
Il est à présent temps de continuer vers l’ouest pour retrouver le «vrai» vieux Jaffa. Ce quartier est situé sur une petite colline, surplombant la mer et le sud de Tel-Aviv.
Kikar Kedumim est situé au centre de cette place et un film sur l’histoire de Jaffa est projeté au centre de tourisme. Dans les allées du vieux Jaffa portant comme nom les différents signes du zodiaque, il est possible de trouver des galeries d’artistes, des boutiques de culte et des bijouteries. Vous pourrez vous arrêter dans l’un des nombreux kiosques et cafés pour vous désaltérer et prendre un petit en-cas. Lors des jours de fêtes ou le Shabbat, le vieux Jaffa est bondé d’artistes, de touristes et d’autres visiteurs. L’un des sites les plus intéressants est le musée Ilana Goor qui, est la maison de l’artiste, et qui fut auparavant une maison d’hôtes avant d’être rénovée de façon spectaculaire.

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *