Bien qu’en hébreu Tel-Aviv signifie littéralement    « colline du printemps », cette désignation n’a absolument rien de descriptif (il n’est question ni de colline, ni de printemps), mais vient d’Ézéchiel 3:15, où il est question d’un lieu-dit babylonien. Le mot «tel » en hébreu signifie une colline artificielle constituée par un empilement de ruines, alors que le mot Aviv signifie « printemps ». Ce nom a en fait été choisi pour son symbolisme (thème de la renaissance) par Nahum Sokolov. C’était à la fois une affirmation d’espoir (le printemps sur les ruines ), un enracinement biblique et un hommage à Herzl.

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here