La ville qui ne dort jamais sauf le shabbat

Si c’est la première fois que vous venez  à Tel-Aviv, vous serez tout de suite enchanté par cette ville. Tel-Aviv combine parfaitement les traditions locales et la vie nocturne animée. La vibrante métropole de Tel-Aviv est située au bord de la méditerranée. En contraste avec l’environnement historique du reste du pays, Tel-Aviv a plus de 100 ans et est la première ville juive des temps modernes. Elle ressemble à une capitale européenne moderne avec ses centres commerciaux, ses gratte-ciel, ses restaurants, ses bars, ses musées, ses théâtres, sa vie culturelle riche. Tel-Aviv est une ville jeune et moderne qui casse l’image stéréotypée d’un Israël constitué uniquement de sites archéologiques.
Tel-Aviv a connu deux vagues de développement majeures. Dans les années 1930, le mouvement architectural Bauhaus est arrivé dans cette petite ville, construisant des milliers de bâtiments blancs modernistes, qui ont marqué le premier avènement artistique de la ville. La seconde vague a commencé dans les années 1980 avec la rénovation urbaine des plages et des infrastructures touristiques de la ville. Aujourd’hui, Tel-Aviv est la plus grande métropole d’Israël.
S’étendant le long de la magnifique côte méditerranéenne, Tel-Aviv dégage une atmosphère de divertissement avec ses boutiques chics, sa vie nocturne animée, ses marchés exotiques, ses belles plages et ses très bons restaurants. Le climat subtropical offre un temps agréable tout au long de l’année et très peu de précipitations, bien que l’été puisse être un peu chaud et lourd. Si vous êtes intéressé par l’Histoire juive, il existe plusieurs musées et galeries d’art qui vous donneront une compréhension globale de la situation unique de la diaspora juive.
Les magasins et restaurants sont excellents, car la ville possède un riche mélange d’influences arabes, turques, nord africaines et juives. Les nombreux bazars en plein air sont des endroits fascinants pour voir la vie locale en mouvement et tester vos capacités de marchandage. Il y a aussi quelques galeries marchandes haut de gamme qui répondent aux attentes des amateurs de la mode. Contrairement à d’autres régions d’Israël, Tel-Aviv a une vie nocturne débordante. Il semble parfois que la ville ne s’arrête jamais, on la surnomme d’ailleurs « la ville qui ne dort jamais’ sauf pour le Shabbat bien sûr.
Outre ses attractions urbaines, Tel-Aviv a la chance d’être située sur certaines des plus belles plages du pays. Vous pouvez marcher de la plage au centre-ville en quelques minutes, le long de la promenade ou nager dans les eaux claires de la méditerranée.
Il y a de nombreux hôtels et leur nombre continue d’augmenter car de plus en plus de touristes envahissent la ville chaque année. La plupart des meilleurs hôtels sont sur Hayarkon Street, qui longe la plage et héberge de nombreux endroits classés 5 étoiles. Le Dan Tel-Aviv, le Sheraton et le Crowne Plaza en font partie. Il y a des chambres à prix raisonnable dans la ville, mais la plupart d’entre elles ne sont pas face à la plage. Il faut aller dans les rues à quelques centaines de mètres de la mer pour trouver des hôtels bon marché. Tel-Aviv est une ville très bruyante, en particulier la nuit. Alors, si vous voulez la paix et la tranquillité, choisissez une chambre dans une petite rue et pas dans une rue principale.
La culture israélienne peut sembler un peu intrusive, voire agressive au premier abord, mais rien ne saurait être plus éloigné de la vérité. Les israéliens aiment les bonnes conversations et expriment sans retenue leurs opinions sur tous les sujets.
L’histoire Tel-Aviv est l’histoire d’un phœnix moderne qui est sorti des cendres d’une ancienne ville portuaire. Il y a moins de 100 ans, cette ville n’existait même pas. Tel-Aviv, fondée en 1909, fut la première ville hébraïque de l’époque moderne. Elle fut construite dans les dunes de sable près de l’ancienne ville portuaire de Jaffa et s’est rapidement transformée en refuge pour les juifs fuyant le chaos de l’Europe déchirée par la guerre.
Pendant les 25 dernières années, “la ville blanche” a connu une véritable renaissance. Tel-Aviv touche aujourd’hui Jaffa, une ville fascinante avec une histoire remontant à 5000 ans.
Dans les années 1980, les plages de la ville ont été restaurées et les années 1990 ont vu la construction de la maison de l’opéra, hébergeant un centre artistique et des restaurants de classe mondiale. En 2003, l’Unesco a attribué à “la ville blanche” avec son mélange unique d’urbanisme et d’ancien, le titre de site du patrimoine mondial de l’humanité.
Tel-Aviv a un climat subtropical, des étés chauds et des hivers relativement doux. Les températures moyennes estivales tournent autour des 25 °C et en hiver elles tombent rarement sous les 14°C. Avec sa situation côtière, la ville a un taux d’humidité élevé tout au long de l’année qui peut rendre la vie assez inconfortable pendant les mois d’été. Les mois d’hiver de novembre à avril connaissent le plus de précipitations, tandis que les mois de mai à septembre offrent le plus de jours ensoleillés (presque tous les jours).

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *